Où sont les neiges d'antan ... Le météorologue

Le Météorologue

Je suis incapable de faire du mal à une mouche.
Je ne suis ni un voleur, ni un escroc,
Mais bien des gens me traitent comme un personnage louche
ou comme un charlatan, et se moquent de moi tout haut.
Ouvertement ils rigolent, ils gloussent et ils se gondolent,
mes amis me serrent la main en se tordant les boyaux.
Avec les marchands de tripes
les flics se fendent la pipe.
Le bougnat pleure de joie en ameutant tout le bistrot.
Il s'écroule et un fou rire le secoue, oui le secoue
je suis météorologue. . . voilà tout.

Je suis prêt à avouer que parfois quelques prévisions
ont pu laisser subsister un léger doute,
ma tempête de neige en Juillet manquait de flocons,
ma vague de chaleur pour Noël n'est arrivée qu'en Août,
mes troubles de l'apophyse et ma vertèbre démise
présageaient pourtant un fort anticyclone des Açores.
Tant de pronostics honnêtes n'ont connu que la défaite,
sauf le 2 Mars 65 où j'ai prévu dans mon rapport
du verglas au Groenland, la canicule à Tombouctou.
Je suis météorologue . . . malgré tout.

Ah il fut un temps où une belle voulut bien me croire,
et Dieu sait si mes promesses étaient sincères,
mais un cumulo-nimbus vint vite assombrir mes espoirs,
et avec l'orage est venue une dorsale polaire,
vous les météorologues êtes tous des démagogues!
Et vos sentiments changent avec la pluie et le beau temps!
Sur ces paroles acides, elle me laissa, livide
seul avec mes baromètres, les aiguilles à ouragan,
et mon sismographe indique des remous, oui des remous.
Je suis météorologue . . . voilà tout.

Et un nimbo-stratus plane sur mon cœur depuis ce jour
et transforme tous les jours en jours de pluie.
Voilà pourquoi l'imperméable que je porte toujours,
ce n'est pas par crainte que mes pronostics soient imprécis.
Les caprices atmosphériques m'ont rendu mélancolique,
puisqu'ils m'ont coûté l'amour et la confiance de ma belle.
Tristement je me trimballe, sous les averses locales,
en parlant du temps avec ma grenouille sur son échelle.
Elle au moins elle comprend tous mes soucis, tous mes soucis.
Car elle est météorologue . . . elle aussi.

Aus "Frédérik Mey Vol 4", 1974

Foto © Privat